LE SKI A BESSE

 

Accueil | Superbesse | Ecole de ski | Contact

 

Histoire d'un abbé aux idées avant - gardiste

Sources et images Musé du ski Pierre André Chauvet 63610 Besse

 

Abbé Blot Le ski fut introduit en 1902 à Besse par l'abbé Jean Baptiste Blot, homme d'église passionné de montagne et convaincu que l'avenir de ces montagnes passaient par le développement des communications et du tourisme, il introduisit deux paires de skis commandées en Autriche le 20 janvier 1902.

C'est lors d'un séjour en forêt noire en 1897 qu'il découvrit le ski, de retour à Manzat, il se fit fabriquer une première paire de ski rudimentaire mais c'est à Besse qu'il fera ses premières expérimentations; d'abord en cachette puis il s'aventura de ferme en ferme afin d'y apporter la bonne parole et de faire la démonstration de l'intérêt du ski pour le déplacement quand tout le monde est bloqué chez soi; sous les yeux curieux de ses paroissiens se demandant bien si le curé n'était pas devenu fou.

Né dans la région de Manzat ce jeune prête débuta sa carrière dans l'enseignement à l'institution Saint Pierre à Courpière dans le Puy de Dôme avant de rejoindre son frère Gilbert prête à Besse en 1896 comme curé auxiliaire.
A la mort de son frère, le premier février 1910; il sera nommé curé doyen le 28 mars 1910 et finira sa carrière à Besse au printemps 1927. Il décédera quelques jours plus tard le 12 mai 1927 à l'âge de 62 ans, homme d'esprit il aura oeuvré toute sa vie à désenclaver son pays d'adoption car il avait compri que l'avenir de Besse passait obligatoirement par le tourisme qui serait une source de revenue complémentaire dans un pays où l'agriculture montagnarde permettait tout juste de survivre et où l'exode rurale risquait de désertifier les montagnes.

Le ski sera l'élément qui va fédérer un mouvement pour ouvrir les routes aux automobiles en toute saison, l'état des routes au début du siècle est catastrophique pendant l'hiver, le déneigement est quasi inexistant et bien souvent arrivé au Cheix il faut, pour rejoindre Besse finir en traîneau se qui n'encourage pas la venue de touristes alors qu'ailleurs, dans le Cantal et au Mont Dore tout est mit en oeuvre pour déneiger les routes et faciliter l'accès aux stations.

L'autre handicap: le tramway et le chemin de fer ne desservant pas ce versant et tous les espoirs reposent sur l'automobile et c'est sûrement pas par le fruit du hasard que le président d'honneur, soit Marcel Michelin, qui pourrait voir une opportunité de montrer la fiabilité des ses pneumatiques en milieu difficile.

29 JANVIER 1911

 

La première course sera organisée en 1907, seulement quatre personnes prendront le départ mais ce sera suffisant pour convaincre les réticents. Cette fois le ski est lancé en Auvergne mais comme nul n'est prophète en son pays c'est d'abord au Mont Dore que le ski prendra son véritable essor, l' abbé BLOT ne connaîtra jamais la station de Super Besse, car cette dernière ne fut créé qu'en 1961.


Départ des concurents du concours du 29 janvier 1911.
A gauche de l'abbé Blot, Marcel Michelin avec le bonnet blanc donnant le départ.
Archive P A Chauvet, Musée du Ski , Besse.

Le premier ski club de Besse sera crée le 24 octobre 1910, Marcel Michelin, président d'honneur, Jean Baptiste Blot président. Le discour de bienvenu du président est éloquant:

" Les amateurs qui ont pu comparer Besse avec d'autres stations, sont unanimes à déclarer qu'il n'y a point d'endroit qui offre en même temps un champ si étendu et si varié, des pentes si magnifiques, il ne manque à tout cela que le transport rapide pour attirer la foule ".


Course des demoiselles

Course des demoiselles au concours du 29 janvier 1911, fait étonnant pour l'époque ou la femme n'a pas le droit de participer au jeu olympique

Archive P A Chauvet, Musée du Ski , Besse.

Ce nouveau club avait à sa tête deux personnalités visionnaires du futur et 100 ans plus tard on peut s'apercevoir que certains problèmes de l'époque sont toujours d'actualité, le déneigement des voies d'accès et l'extention du domaine skiable avec la création de remontées mécaniques réunissant les quatres stations du Sancy pour sauvegarder une activité viable en montagne.

 

Musé du ski ouvert pendant les vacances scolaires

Haut