Accueil | Galerie photo | Contact

 

LE LAC DE MONTCYNEIRE

Oasis de calme au milieu des volcans,blottit entre hêtraies et pâturages le lac de MONTCINEYRE épouse les contreforts d'un volcan du même nom.
vue du fond


HISTOIRE

vue du hautLes nombreuses traces de cabanes ou trou de gaulois qui servaient autrefois d'abris au berger atteste d'une présence humaine temporaire et estivale. Une flèche en silex datant sûrement du néolithique retrouvée au flan du puy, laisse penser que nos ancêtres utilisé ces lieu pour la chasse.
Au moyen âge, Montcineyre dépendait des seigneurs d'Egliseneuve d'Entraigues. C'est sans doute à la révolution Française que ces terres furent rattachées à la commune de Compains.
Il sera pendant la seconde guerre mondiale un haut lieu de la résistance Française, accueillant les parachutés de Londres.
C'est tout prés du lac, entre le lac Pavin et le lac que Pierre et Marie-Rose Cayla, au buron de la liste, patrons de la résistance Bessarde vont pendant plus de deux ans jusqu'au 3 avril 1944 cacher, entrainer les rèsistants.

Comme beaucoup de lac Auvergnat il fut exploité pour la pêche.
Un cabanon à l'entrée du lac servait d'entrepôt pour le matériels, à l'époque des buronniers, les années après- guerre il appartenait à la famille Marais de besse.
Les années cinquante on bien faillit changer le destin du lac, à cette époque le lac fut mis en vente par une demoiselle Marais, la commune de Compains refusa le rachat malgré une vive protestation d'une partie des habitants qui voyaient là une aubaine de développement touristique.
Finalement ce sera 3 avocats de Riom qui deviendront les nouveaux propriétaires. Le cabanon sera agrandi pour devenir une résidence secondaire. Parallèlement, il sera exploité pour la pêche, un gardien, Trapenat en assura la gestion.
Les années 80 verront un bouleversement, une pression touristique estivale importante, le lac était devenu le lieu de villégiature gratuit du département, plus l'utilisation en captage d'eau potable pour la région d'Issoire ne feront pas bon ménage. L'affaire du noyé pendant l'été 1985 va sonner le glas de la liberté et donner un répit à dame nature pour se refaire une santé et digérer les détritus généreusement abandonné en signe de reconnaissance comme des ex-voto. Le Sivom deviendra le propriétaire pour assurer la protection des abords du lac s'il veut continuer d'exploité l'eau en réserve.
2002 et l'Europe peuvent remettre en cause l' équilibre précaire du site, le classement en site naturel serait une bonne chose pour sa pérennité. ( le lac et la tourbière sont classés mais les arrêtés permettant une répression sont enfuis au fond du volcan de Montcineyre).

les années 50



Vielle carte postal datant des années cinquante, la carrière à l' entrée du lac n' existe pas encore. On peut la comparer avec la photo du haut, l' emprise de l' homme et de la nature sur les paysages.






Un des derniers espaces sauvage mais pour combien de temps?
le volcan

 

ChamoisAncien BalisageMilieu paradisiaque, le lac est la convoitise de nombreuses instances qui se verraient bien gérer ce lieu à des fins lucratives.
Le propriétaire actuel est le Syndicat Intercommunal de la région d'Issoire "SIVOM regroupant une centaine de communes" qui l'exploite en réserve d'eau potable.

 


lac

Après guerre la famille Michelin pratiquaient le patin à glace durant l'hivers.

Réserve d'eau potable du SIVOM de la région d'Issoire
il bénéficie d'une protection presque totale

Hétraie